Vous envisagez votre reprise de travail? Quelques données de l'Inami sur les affections mentales



Le Retour au travail, l’invalidité et la santé mentale des travailleurs

D’après les statistiques de l’INAMI, les troubles psychiques sont l'une des 2 raisons principales de l’invalidité* en Belgique à côté des maladies du système locomoteur. (* est invalide selon l'Inami, la personne qui est malade depuis un an).

Chez les employés, aussi bien masculins que féminins, les affections psychiques représentent plus de 40% du nombre total d’invalides en 2014! 

 

D’après l’Institut de santé publique (Source : Enquête de santé 2013. Rapport 1 : Santé et Bien-être. WIV-ISP, Bruxelles, 2014)

Au niveau national, une personne sur trois (32%) âgée de 15 ans et plus rapporte des problèmes psychologiques qui reflètent d’une manière ou d’une autre un «mal-être». Une tendance à la hausse puisque de 2001 à 2008, seule une personne sur quatre (25%-26%) exprimait alors ce mal-être.

L’observation des troubles spécifiques à la santé mentale révèlent que 10% de la population (15 ans et plus) éprouve des manifestations anxieuses, 15% présente les signes d’un trouble dépressif, et 30% rapporte des troubles du sommeil au moment de l’enquête. Ces affections se sont étendues dans la population depuis la dernière enquête de 2008.

La plupart des indicateurs de santé mentale varient en fonction de l’âge. Pour beaucoup de ces indicateurs, l’âge critique se situe entre 25 ans et 55 ou 65 ans, ce qui correspond à la population active.

 

Le pourcentage de dépression dans la population active reste stable au fil des diverses enquêtes (depuis 1997)

Trois symptômes sont plus fréquemment rapportés, et ce en 2013 comme en 2008 :

–  Perte de sommeil consécutive à des soucis ( 21% en 2013 contre 18% en 2008)

–  Sensation d’être constamment tendu(e) et sous pression

(27% en 2013 contre 20% en 2008)

–  Sentiment d’être malheureux(se) et déprimé(e) ( 19%

en 2013 contre 16% en 2008)

 

 

source: pour plus d'infos: https://www.belgium.be/fr/emploi/sante_et_bien-etre/incapacite_de_travail

 

Les plaintes liées au stress sont clairement en augmentation

D’après la recherche scientifique, les données épidémiologiques indiquent que 61% des travailleurs belges souffrent régulièrement à très souvent de stress.

Les enquêtes révèlent que 15% des participants ont un risque réel de burn-out.

 

50% à 60% du temps de travail perdu peut directement ou indirectement être relié aux conséquences du stress.

 

 

© Training Disability Management based on NIDMAR – Module D - Inami 



ce que je propose?

Après une maladie chronique liée au stress, je vous aide à comprendre les effets du stress sur votre santé, sur le fonctionnement de votre cerveau et de votre corps. L'accompagnement peut concerner la mise en place d'un nouveau style de vie mieux adapté pour faire face au trouble de l'adaptation lié au stress et  vous préparer physiquement et mentalement à votre retour, toute intervention tient, bien entendu, compte de l'équipe pluridisciplinaire (votre médecin et thérapeute) qui vous accompagne sur le plan médical.

Ensuite, quand vous pouvez envisager votre retour au travail, l'accompagnement entrera dans une phase axée sur le retour au travail et la reconstruction de votre identité professionnelle, la réflexion sur le contenu de votre travail et la manière de le réaliser, etc.


Du soutien pour la reprise du travail après un stress*, un burn-out**, un harcèlement au travail

Défis du retour au travail :

Dans les affections psychiques, il y a beaucoup moins de paramètres objectifs ou objectivables

Le bien-être est subjectif par définition

Le psychodiagnostic des psychologues cliniques n’est pas nécessairement adapté au retour au travail

D’où l’importance de la concertation et du suivi !

Des problèmes de santé mentale peuvent se traduire par des problèmes de santé physique (ex.: le stress peut provoquer des douleurs dans le (bas du) dos)

Des limitations physiques peuvent être la conséquence de problèmes de santé mentale (l’invalidité peut conduire à la dépression)

 

Toute invalidité a une origine bio-psycho-sociale

 Le travailleur est face à de nombreux défis lors de son retour, de sa reprise du travail

 - les Interactions sociales

  - le suivi hebdomadaire, la concertation avec le supérieur hiérarchique

  - la reprise progressive des responsabilités:

– Sur base d’un plan de développement personnel

– Surcharge du rôle ? => avoir des objectifs réalistes

– Conflit dans le rôle ? => contradictions

– Manque de clarté du rôle ? (Travail ? Conflit interne ?)- manque d’aide avec une (trop) lourde responsabilité

  - méconnaissance des priorités de l’entreprise

  - connaissance et organisation du travail insuffisantes

  - déséquilibre entre vie privée et vie professionnelle

  - le stress est souvent perçu comme un signe de faiblesse

  -  le stress et le burn-out sont tabous

  -  une mauvaise ambiance de travail

 - Planifier le monitoring du retour au travail et les ajustements nécessaires, le travailleur ainsi que le supérieur hiérarchique ont besoin d’être suivis et encouragés à prendre une part active dans la progression du retour au travail

 

L’anticipation du retour au travail est donc une nécessité pour chacune des parties

  

Source: © Training Disability Management based on NIDMAR – ModuleD - Inami


Convaincue de l’effet thérapeutique du travail bien dosé sur la santé, je vous aide à (re)prendre confiance en vos capacités, à (re)découvrir ce que vous aimez, à confirmer ce dans quoi vous êtes bon(ne), et à créer la vie professionnelle que vous désirez tout en visant la mise en place d’une organisation de travail et des conditions adaptées à votre situation très personnelle. Et je vous prépare à valoriser vos compétences sur le marché. 

J'accompagne tant le retour au travail, le maintien en emploi avec des aménagements que la redéfinition du projet professionnel. Je facilite également la reconversion professionnelle et la reconstruction de votre identité professionnelle.

 

Le temps de l’accompagnement est un temps de retour à soi, à vous, pour vous recentrer sur l’essentiel, reprendre confiance, vous donner les moyens de rebondir et de vous mettre en mouvement pour entamer ce nouveau départ. Le coaching professionnel vous aide dans la réflexion, l’anticipation des situations, la prise de décision et les plans d’action. 

Au travers :

  • de l'identification des  situations de travail qui ont pu contribuer à la dégradation de l’état de santé (en cas de stress* ou de burn-out** par exemple), des modes de fonctionnement et des ressources personnelles à activer pour opérer un changement profond, positif et durable et ne pas prendre le risque d’être à nouveau exposé à ces situations;
  • d'une réflexion de carrière;  
  • de l'identification du projet professionnel ou d'un nouvel objectif de carrière;
  • d'une aide dans la recherche d'un nouvel emploi;
  • et si nécessaire, de conseils dans la négociation pour quitter votre fonction actuelle ou votre employeur.

* Le stress est une réaction d’adaptation naturelle aux changements menaçants - physiques ou psychologiques - dans l’environnement. Si ces changements deviennent longs ou (et) intenses, ils conduisent à la pathologie du stress comportant des troubles corporels et mentaux. Un stress prolongé peut conduire au "burn-out".

** "Le burn-out, syndrome d’épuisement professionnel, affecte l’ensemble des catégories sociales. Le cadre ou dirigeant à haut niveau de responsabilité, bien entendu, mais aussi toute personne se sentant dépassée par sa charge de travail : soignant, commerçant, mère de famille, accompagnant de malade, etc. Dépisté trop tardivement, ce syndrome peut déboucher sur une dépression sévère, parfois accompagnée de répercussions physiques sérieuses." Dr Michel Delbrouck, médecin, psychothérapeute et formateur.

"Le remède consiste souvent à modifier sa façon de vivre. Il s’agit de passer de l’"excès" à la "simplicité". Le "burn-out" est une "maladie du trop" : trop de tâches, de vitesse, de communications,… Il résulte souvent d’un stress professionnel excessif. La guérison demande de renoncer à un certain nombre de désirs en se questionnant sur ses valeurs existentielles fondamentales. "


Learn, grow and bloom by coaching